Nouvelle loi “PNEUS HIVER” en France : prêt à gérer la maintenance TPMS ?

21.03.2019

Paris, France – Un nouveau décret du ministère des transports viserait à rendre obligatoire les équipements pneumatiques adaptés aux conditions hivernales difficiles dans certaines régions Françaises, et ce dès cet hiver. la loi créerait mécaniquement une augmentation de la demande en matière de capteurs et d’outils TPMS, souligne la société ATEQ.

WINTER-TIRE-VT56-1

Les préfets de départements imposeraient dès l’automne prochain la détention d’équipements pneumatiques d’hiver pour les véhicules légers, dans 49 départements Français. L’Ile-de-France pourrait aussi être concernée. le décret imposerait une période obligatoire s’étendant du 1er novembre au 31 mars. Après validation en Conseil d’Etat, une publication pourrait être officialisée au cours du premier trimestre 2019.

Les usagers concernés devront donc s’équiper d’un deuxième jeu de pneus ou d’un jeu de roues complet dès cet hiver. Si le véhicule est équipé d’un système de TPMS direct, ce deuxième jeu devra également être pourvu de capteurs TPMS compatibles avec le véhicule. Car, selon la loi entrée en vigueur le 1er Novembre 2014, un système de surveillance automatique de la pression des pneus (SSPP) ou Tire Pressure Monitoring System (TPMS) est obligatoire sur l’ensemble des véhicules légers vendus en Europe. Ce système devant rester fonctionnel à tout moment, y compris l’hiver.

Professionnels de l’automobile : équipement et formation nécessaires

winter-tires-2861853_640

Les professionnels de la maintenance automobile pourraient donc s’attendre à une nette augmentation de la demande d’installation de capteurs TPMS dès l’automne prochain. Cet accroissement suivrait ainsi la tendance de pays tel que l’Allemagne, l’Italie ou la Suède où une loi pneu hiver nationale ou régionale s’est déjà imposée.

ATEQ, numéro un mondial du TPMS, préconise aux ateliers d’anticiper la loi en s’équipant dès à présent avec les outils et les consom-mables nécessaires. Les techniciens doivent également se former rapidement à l’ensemble des subtilités propres à la technologie TPMS afin d’être capables de traiter dans la même journée différentes typologies de véhicules.

Rappelons que les outils TPMS ATEQ :
– couvrent 100% des véhicules commercialisés en Europe
– permettent de remplacer ou de copier les capteurs d’origine en quelques gestes simples
– proposent la programmation de plus de dix marques de capteurs universels
– réalisent le réapprentissage du calculateur TPMS (via la prise OBD) en moins de 2 minutes

Téléchargez le communiqué de presse
En savoir plus sur les outils ATEQ